Il faut savoir que le cerveau réagit en premier aux stimuli physiques, qu’il réinterprète, transforme en réactions et crée des émotions. On s’explique un peu plus. Lorsqu’une personne éprouve de la peur, son cerveau adopte des réponses psychologiques automatiques se traduisant par l’accélération du rythme cardiaque, la transpiration, la sécheresse buccale… Une fois ces réactions en place, le cerveau saura identifier l’émotion éprouvée et reconnaîtra la « peur » à travers les signes physiques. Mais si on intervient sur ces symptômes physiques, il est possible d’intervenir également sur l’émotion ressentie et les différentes réactions psychologiques qui y sont liées, avant qu’elles ne s’installent. Pour cela, nul besoin de devenir expert en TCC (thérapie comportementale et cognitive), il suffit de respirer différemment. Cette méthode fait partie des habitudes à développer si l’on veut apprendre à devenir plus zen dans la vie de tous les jours

Contrôlez votre respiration: apprenez à en tirer profit

On n’accorde jamais assez d’importance à un acte aussi vital que la respiration. La modification de son rythme respiratoire modifie considérablement son état d’esprit. Elle empêche l’explosion des émotions et chez les personnes les mieux averties, celles qui se prêtent à la méditation de pleine conscience et aux respirations praniques, elle permet même de rester serein. Mais revenons aux néophytes qui succombent à leurs angoisses, stress, paniques et autres colères. Voici les étapes à suivre lorsque vous réalisez être sur le point de perdre pied :

  • Trouvez, dans la mesure du possible, un endroit calme et confortable.
  • Éliminez tout stimulus stressant ou excitant.
  • Installez-vous : soit en vous allongeant sur les dos, les paumes des mains ouvertes et tournées vers le haut, soit en restant assise en position du tailleur, le dos droit sans être rigide. Inspirez très lentement par le nez. Posez votre main sur votre ventre pour prendre conscience de l’exercice que vous faites : tandis que vos poumons se remplissent d’air, votre poitrine et votre ventre gonflent.
  • Expirez par le nez ou par la bouche lentement également.
respiration

Voici quelques petits exercices respiratoires qui permettent d’ancrer des habitudes de vie saines :

Contrôlez votre respiration: videz votre esprit

  • Inspirez par le nez en comptant lentement jusqu’à 3,
  • Expirez lentement par le nez en comptant jusqu’à 9.
  • Répétez pendant 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes ou 11 minutes.

Contrôlez votre respiration : apprenez la relaxation

  • Inspirez par le nez en comptant lentement jusqu’à 3.
  • Expirez lentement par le nez en comptant jusqu’à 6.
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 6.
  • Répétez pendant 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes ou 11 minutes.

Combattez l’anxiété

  • Inspirez par le nez en comptant lentement jusqu’à 3.
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 6.
  • Expirez lentement par le nez en comptant jusqu’à 3.
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 6.
  • Répétez pendant 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes ou 11 minutes.

Contrôlez votre respiration pour avoir plus d’énergie

  • Inspirez par le nez en comptant lentement jusqu’à 3.
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 6.
  • Expirez lentement par le nez en comptant jusqu’à 6.
  • Répétez pendant 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes ou 11 minutes.

Contrôlez votre respiration pour favoriser l’équilibre

  • Inspirez par le nez en comptant lentement jusqu’à 3.
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 9.
  • Expirez lentement par le nez en comptant jusqu’à 6.
  • Retenez votre souffle en comptant jusqu’à 3.
  • Répétez pendant 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes ou 11 minutes.

Anti-stress

  • Inspirez par le nez en comptant lentement jusqu’à 12.
  • Expirez lentement par le nez en comptant jusqu’à 3.
  • Répétez pendant 3 minutes, 5 minutes, 7 minutes ou 11 minutes.
Contrôlez votre respiration

#RespirationPranique #Prana


Source: La Sultane

Privacy Preference Center