Le texte fondateur de la médecine ayurvédique, le Caraka Samhita, remontant à plus de 3000 ans avant notre ère, définit le tulsi comme «l’incomparable» ou «l’inégalable» parmi les végétaux. Utilisé également par la médecine tibétaine, le tulsi, également appelé basilic sacré est révéré pour ses propriétés apaisantes du corps et de l’esprit, ainsi que pour ses vertus purificatrices. Son usage permet d’améliorer son adaptabilité au stress. Il augmente l’endurance, détoxifie l’organisme et rétablit l’harmonie du corps et de l’esprit.

Qu’est-ce que le tulsi?

Herbe mère, royale, sacrée, reine des plantes, élixir de vie et de longévité, le tulsi ou basilic sacré (ocinum sanctum) est le cousin du basilic que nous utilisons dans notre cuisine (ocimum basilicum). À la fois épice, légume et condiment, le tulsi peut facilement se frayer un chemin dans nos tables et nos repas.

Origine, répartition, distribution du tulsi

Le tulsi pousse à l’état sauvage dans les forêts de l’Inde. Il s’est ensuite répandu durant l’antiquité, à l’ensemble du bassin méditerranéen, avant d’être introduit en Europe au XVII ème siècle par l’Angleterre. Dans son pays d’origine, il était utilisé pour purifier les lieux, et les eaux. Il était vénéré dans les temples au même titre qu’une divinité et ce probablement en égard à ses nombreux bienfaits médicaux prouvés empiriquement. Employé dans le rituel de la momification en Égypte, vraisemblablement en raison de ses vertus conservatrices en rapport avec sa haute teneur en eugénol et en camphre, il intègre les rites funéraires de romains et des grecs.

basilic sacré

Usages traditionnels du tulsi

On prête à la consommation régulière des feuilles fraîches ou séchées de tulsi, de nombreux bienfaits thérapeutiques dont :

  • La protection contre le vieillissement
  • Bien-être et longévité
  • La détoxication et la purification
  • Stimulation du système immunitaire
  • Protection des systèmes respiratoire, digestif et cardiovasculaire
  • Effet antalgique et anti-inflammatoire
  • Anti rhume, anti toux et anti bronchite
  • Action antibactérienne, antivirale, antiparasitaire, désinfectante hygiène buccale,
  • Action fébrifuge générale
  • Effet antistress, antidépresseur, apaisant de l’esprit, favorisant un sommeil réparateur
  • Tonification du corps, revitalisation de toutes les fonctions vitales et stimulation générale

D’après la médecine ayurvédique ou tibétaine, la consommation des feuilles fraîches ou séchées de tulsi, en tisane ou telles quelles, améliorait la santé et le bien-être des personnes. Elle guérissait les troubles intestinaux les ulcères gastriques, les maladies respiratoires et infectieuses, prévenait le diabète et les maladies cardiovasculaires. Le tulsi était considéré pratiquement comme une plante universelle en mesure d’apaiser l’esprit, de stimuler le corps et de défaire de nombreuses douleurs.

Indications de l’utilisation du tulsi en médecine tibétaine, en Ayurvéda et en phytothérapie moderne

  • Stress et états dépressifs
  • Fatigue et asthénie, mentales et physiques
  • États oxydatifs
  • Douleurs, névralgies, céphalées
  • Maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer)
  • Affections virales comme l’Herpès labial
  • Rhumes, rhinites, refroidissements
  • Inflammation aiguë ou chronique
  • Exposition aux radiations ionisantes
  • Intoxications diverses
  • Ulcères gastroduodénaux, dyspepsies
  • Troubles intestinaux
  • Diabète et syndrome métabolique (hypercholestérolémie, hypertension, hyperlipidémie)
  • Pathologies cardiovasculaires
  • Tumeurs, cancers
  • Maladies auto-immunes (notamment sclérose en plaques, polyarthrite rhumatoïde, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, spondylarthrite ankylosante).
médecine ayrvédique

Bienfaits du tulsi prouvés par des études modernes

Plus de 233 études portant sur les actions bénéfiques du tulsi ont été référencées sur la base de données PUBMED. Parmi elles, on peut citer :

  • Protection du matériel génétique
  • Protection contre les effets du diabète, dont la cataracte
  • Protection contre le mélanome
  • Effet radio-protecteur
  • Protection contre la toxicité du fluor
  • Activité contre le paludisme
  • Action apaisante et équilibrante du corps et de l’esprit,
  • Gestion du stress, effet contre l’anxiété et action antidépressive
  • Favorise un sommeil paisible et réparateur lorsque l’infusion de feuilles (ou les gélules) est prise juste avant le coucher
  • Protection contre les rhumes, rhinites, écoulements nasaux, maux de gorge, bronchites, douleurs et infections dentaires
  • Propriétés digestives équilibrant le fonctionnement de l’estomac et de l’intestin
  • Action de prévention contre l’ulcère gastrique
  • Stimulation des défenses immunitaires
  • Effet adaptogène majeur, stimulation de la vitalité, de la résistance
  • Action antioxydante majeure
  • Action de détoxication contre de multiples substances toxiques et contre les radiations ionisantes
  • Régulation de la tension artérielle, de la glycémie, de la cholestérolémie
  • Action anti-âge importante liée bien sûr à l’action antioxydante et anti-inflammatoire,
  • Action de protection du tissu conjonctif, essentiellement le collagène, et de la fibre musculaire
  • Action anti cancer liée à la richesse en antioxydants et en anti-inflammatoires.

Composition du tulsi

Tous les principes phyto-actifs de la plante n’ont pas encore été identifiés, mais on peut d’ores et déjà citer :

  • Camphre (actions antimicrobienne, stimulatrice des défenses naturelles, protectrice bronchique, antalgique et anti-inflammatoire)
  • Eugénol (largement utilisé en chirurgie dentaire pour ses vertus antalgiques et antimicrobiennes)
  • Acide ursolique (présent en quantité importante dans les feuilles de tulsi, de nombreuses études scientifiques ont mis en évidence une action d’inhibition de la croissance tumorale, une action anti-inflammatoire et une action antimicrobienne. Ses effets se manifestent après ingestion et par usage externe. Il a également prouvé son importante utilité en médecine anti-âge, en médecine sportive et en cosmétologie. Il protège le tissu conjonctif en stimulant la synthèse de collagène – action cutanée antirides et contribue à la reconstruction de la masse musculaire)
  • Vitamines A et C De nombreux sels minéraux et oligoéléments.

La présence de certains principes explique, sans doute, les nombreuses vertus thérapeutiques des feuilles de tulsi. Plusieurs actions, parfaitement observées, bien que pas tout à fait comprises, pourront s’expliquer en même temps que la synergie d’action de certaines molécules.

Action anti-cancer

Les feuilles de tulsi abondent en antioxydants, reconnus pour leur action protectrice contre les mécanismes de la cancérisation des cellules. Elles interviennent également dans la régulation des mécanismes inflammatoires qui peuvent bloquer les mécanismes de défense contre la maladie. Ceci permet aussi de limiter les douleurs, souvent intenses de l’inflammation, ralentit la néo angiogenèse (système vasculaire de nutrition des cancers) et stimule l’apoptose (autodestruction programmée de la cellule cancéreuse)

L’importance des antioxydants

En 1954, le chercheur américain Denham Harman, est le premier à énoncer la théorie radicalaire du vieillissement. Une série de découvertes sur les antioxydants et leur rôle protecteur contre le vieillissement, la cancérisation cellulaire, l’apparition et l’évolution de maladies auto-immunes, le développement des maladies neurodégénératives et cardiovasculaires, allait s’en suivre. L’oxydation se manifeste par le transfert d’un électron de la substance oxydée vers la substance oxydante. Autrement, l’oxydé perd un électron qui est gagné par l’oxydant. Cette réaction crée les radicaux libres responsables de réactions en chaînes néfastes pour les cellules vivantes (stress oxydatif).

basilic

Depuis, les chercheurs ont identifié des milliers d’antioxydants (dans le monde végétal essentiellement) mais à des concentrations diverses et avec des synergies plus ou moins efficaces. On retrouve parmi les principaux antioxydants les caroténoïdes (bêta carotène, zéaxanthine, lutéine…), les vitamines C et E, les polyphénols (tanins végétaux), les flavonoïdes, etc. Il est important de garder en tête que chaque tumeur maligne commence par la cancérisation d’une seule cellule qui débute toujours par une agression oxydative du matériel génétique.

Pour finir

Le basilic sacré se présente donc comme une plante tout à fait indiquée contre les méfaits de notre mode de vie contemporain. Il contribue à nous libérer des pressions psychologiques et physiques provoquées par les menaces bactériennes et toxiques de notre environnement.

Le tulsi permet de remettre les compteurs à zéro. En un mot, cette plante est parfaite pour prendre un nouveau départ !


#Tulsi #BienfaitsNature #AuNaturel #PlanteMiraculeuse #Basilic #BasilicSacré #Phytothérapie


Source: La Sultane

Privacy Preference Center