On associe souvent, presque exclusivement, la méditation à son volet spirituel et à sa dimension religieuse. Pourtant, la méditation est avant tout une pratique mentale qui permet de développer sa paix intérieure et d’atteindre des états de conscience modifiés. Retour sur une pratique ancestrale qui séduit encore de nouveaux adeptes.

QU’EST-CE QUE MÉDITER ?

La méditation n’est ni synonyme de relaxation, ni solution miracle contre la frénésie de la vie moderne. Il s’agit en fait, d’un exercice simple en apparence. Il suffit de s’asseoir en étant présent. Contrairement aux idées reçues, s’asseoir sans faire quoique ce soit, ce n’est pas faire le vide dans son esprit. Au contraire, cela nécessite une prise de conscience de toutes les pensées qui traversent l’esprit. On ne s’efforce pas d’empêcher la naissance de ses pensées. Au lieu de cela, on essaye de les voir, de les observer, de les comprendre. On apprend à les accepter lorsqu’elles se présentent et on leur dit (on se dit) : « D’accord. Mais encore? ». Essayez ! Vous serez surprise du silence qui suit cette question. La prolongation de la durée de ce silence, est tout l’enjeu de la méditation.

Cette pratique permet d’être à l’écoute de soi, sans porter de jugement. Et c’est là que se situe toute la subtilité de l’exercice. En effet, cette écoute bienveillante, nous met en face de qui nous sommes, au moment où nous nous faisons telle ou telle réflexion. On accepte d’être en présence de sa pensée, là, maintenant. La méditation de pleine conscience (mindfulness meditation) est donc une méditation de pleine présence. On s’autorise à se redécouvrir. On renait à soi-même.

La méditation véhicule dans son sillage de très nombreux clichés. Avouez que vous pensez immédiatement aux moines tibétains, à leur ascétisme et à leur vie en retraite! Rassurez-vous, il n’est pas nécessaire d’en arriver là. L’exercice peut durer quelques minutes et ses vertus sont palpables lorsque la pratique est quotidienne.

QUE CHOISIR ?

Il existe plusieurs sortes de méditation. En voici les plus populaires :

La méditation guidée

C’est la méditation idéale pour les débutants, ceux qui sont facilement distraits, qui ne savent pas encore comment s’installer (en tailleur, en lotus, sur une chaise ou allongés) ceux qui n’ont pas encore créé leurs rituels et qui n’ont pas encore trouvé leurs repères. On peut en trouver beaucoup (selon ses besoins et objectifs) sur Internet (essentiellement sur YouTube) qui peuvent être utiles ou sous forme d’application à télécharger sur son appareil téléphonique. La méditation guidée n’est pas un style de méditation à proprement parler mais davantage une façon d’apprendre à méditer. Attention à ne pas trop vous disperser. Vous aurez sans doutes besoin de vous faire quelques essais, mais essayez de ne pas diversifier les pratiques.

La méditation Vipassana

Vipassana traduit l’idée de « voir les choses telles qu’elles sont en réalité». Cette technique permet donc d’aller au-delà de ce qui est perçu pour arriver à connaitre ce qui est vraiment. Il s’agit d’une transformation qui nait de l’observation de soi. Et tout commence par l’observation de sa respiration. On élimine le « bruit» de nos pensées incessantes en se concentrant sur son inspiration et son expiration. Progressivement, on passe son corps au scan mental. On concentre son attention sur différentes parties du corps et on renoue avec ses sensations : fourmillement des membres, chaud/froid, la texture de ses vêtements, etc. Petit à petit, on prend conscience de la nature changeante des sensations, du corps et de la pensée. Cette prise de conscience est primordiale dans la compréhension de l’impermanence: «il coule et nous passons. »

La méditation metta

Le mot « metta » nous vient du Pali (une ancienne langue indienne qu’on ne parle plus) et veut dire amour bienveillant dans le sens de l’amitié et de la fraternité. Cette forme de méditation est donc une pratique de bienveillance active, voulue, attentive et attentionnée ayant pour intention de prodiguer du bien autour de soi. Autrement dit, cela consiste à souhaiter le bien aux autres. Pour y parvenir, il faudrait les visualiser et répéter ces quatre phrases, en pensant bien fort à eux : Puisses-tu être heureux, puisses-tu être en paix, puisses-tu vivre avec facilité, puisses-tu te libérer de tes souffrances.
Cette pensée bienveillante est orientée vers soi, vers les personnes que nous aimons, vers les personnes que nous connaissons, vers les inconnus que nous croisons tous les jours, vers les personnes qui nous énervent, vers celles qui nous pourrissent la vie et vers le reste de l’Univers. Notez que l’ajout des personnes que l’on ne porte pas dans son cœur, à cette pensée bienveillante, vise à réduire les émotions négatives qu’elles ont l’habitude de susciter.

La méditation transcendantale

La méditation transcendantale (MT) est une technique mentale de relaxation profonde et de développement de la conscience qui ne demande pas d’effort.
La MT permet à l’esprit de s’apaiser et d’atteindre un niveau intérieur de conscience plus calme et silencieux, c’est à dire votre Soi le plus profond.
Assis confortablement, les yeux fermés, vous récitez un mantra (une formule condensée formée d’une série de sons répétée de nombreuses fois suivant un certain rythme).


Source: La Sultane #41